De nombreux accords mets et vins ont évolué par hasard, selon les aliments locaux des régions où le vin est produit, mais le concept de l’appariement des aliments avec le vin est une affaire de sensation en bouche! Une étude publiée par Current Biology a démontré que l’acidité du vin se marie avec les aliments gras parce que les deux tombent sur les extrémités opposées du spectre sensoriel. Lorsque nous les combinons dans la bouche, un équilibre agréable est créé, avec le gras qui est contrecarré par l’acidité. Avec les gras en abondance dans les produits de  source animale, de nombreux accords mets et vins se rapportent à la viande et le fromage… mais avec un nombre croissant de personnes optant pour la cuisine végétarienne et végétalienne, comment pouvons-nous créer cette même sensation en bouche autour de la table d’automne?

Champignons pour une sensation bouche charnue

Les champignons sont cultivés toute l’année au Canada, ce qui est une bonne nouvelle pour nos menus végétaliens. Ils imitent une partie de la sensation buccale de la viande, et apportent une saveur umami assez unique qui se marie bien avec un vin rouge riche, comme le Bourgogne ou le Pinot Noir, et qui va rehausser les saveurs terreuses des champignons. Malgré leur saisonnalité, les champignons ont in feeling automnal, et offrent ce réconfort et l’effet de réchauffement que nous avons tendance à rechercher quand les journées commencent à se raccourcir et rafraîchir. Un accompagnement végétalien qui vous vaudra des compliments: quinoa, champignons shiitake et gingembre, servi avec des légumes frais de saison et des saucisses végétaliennes ou du tofu grillé, parfaitement jumelé avec un Pinot Noir: les notes terreuses du vin va rehausser les champignons, tandis que son acidité saura mettre en évidence l’ail et couper le gras des saucisses, imitant la sensation de bouche atteint lors de l’appariement d’un vin rouge gras avec un steak. 

Pour faire le plat de shiitake pour un groupe de quatre, laisser mijoter 1 tasse de quinoa rouge biologique GoGo Quinoa dans 1.5 tasses de bouillon de légumes assaisonné d’un peu de sel pour 12-15 minutes. Lorsque le liquide a été absorbé, couvrir et éteindre le feu, en laissant le quinoa gonfler quelques minutes à la vapeur. Pendant ce temps, faire sauter 1 échalote finement ciselée avec une cuillère à café de gingembre frais haché et deux gousses d’ail écrasées dans l’huile d’olive jusqu’à ce qu’elles soient tendres. Ajouter une demi-tasse de champignons shiitake tranchés et poursuivre de faire sauter pendant encore trois minutes. Incorporer le quinoa cuit et assaisonner d’un filet d’huile d’olive extra vierge au goût.

Des noix à GoGo

Les noix sont une bonne option toute l’année pour les végétaliens. Leur profil de bons gras se marie bien avec les qualités astringentes du vin pour atteindre une sensation en bouche que nous pourrions qualifier de : parfaite. Exemple, un rôti de noix à base de quinoa pour servir avec de la purée de pommes de terre et des légumes de saison, et associez-le à un Chardonnay croustillant! Les salades et ragoûts de saison à base de plantes peuvent être garnis de noix rôties pour donner à la fois du croquant et un corps gras à un plat, qui se marie exquisément à un vin blanc aromatique, comme le Sauvignon Blanc.

Cependant, si les noix ne sont pas la principale caractéristique du plat, attention au profil de saveur des autres ingrédients: si vous préparez un ragoût de haricots lourds, par exemple, un rouge de corps moyen comme le Grenache pourrait être une bien meilleure option, en particulier si vous utilisez du Pimenton Espagnol, qui peut faire ressortir les notes fumées et épicées dans le vin. Gardez à l’esprit que les profils de saveur distincts se complètent, donc si vous envisagez un plat thaï épicé comme notre Salade de chou au Sésame Gingembre Quinoa, un vin avec un peu fruité, comme le Riesling serait une bon choix.  La cuisine thaï est une bonne option pour un accord de vin végétalien, car il y a souvent des noix, fournissant l’élément gras nécessaire pour la sensation en bouche idéale. Exploitez la saveur noisette inhérente du quinoa lorsque vous envisagez des plats avec des noix aussi, pour un goût encore plus riche et savoureux.

L’art de bien choisir son vin selon les plats que l’on sert est un atout; et pour vraiment exploiter pleinement les sensations en bouche, considérez les ingrédients végétaliens riches en matières grasses et en protéines, ce qui imitera les équilibres traditionnels obtenus en jumelant le vin avec la viande ou le fromage. Tchin tchin!

 

Écrit par Ali Rennoll.