Faire pousser des germes « Supergrains »

2018-03-08T21:58:46+00:00Par |Manger|

Il y a toujours un moment déterminant dans une vie qui change la façon de faire les choses – pour moi, c’était de voir qu’un sandwich régulier pouvait être transformé en sandwich gourmet en ajoutant des germes. C’est alors que je suis devenue plus aventureuse et créative avec mes repas. Un sandwich de tomate et de laitue tout à fait banal peut être transformé en un sandwich délicieux et créatif en ajoutant des ingrédients intéressants, comme des germes, du pâté végétarien ou une tartinade maison.

Certains germes peuvent être trouvés dans les épiceries, mais sont souvent assez chers (3,99 $ – 4,99 $) pour un petit paquet. J’achète occasionnellement des germes et je les ajoute à une salade, un hamburger, comme une garniture pour une soupe, dans mon mélange de céréales, et le plus souvent, dans mon sandwich. Je ne peux généralement trouver que quelques types de germes à l’épicerie tels que : la luzerne, le trèfle rouge, le radis daïkon, la moutarde et les germes de brocoli. Je n’ai jamais vu de germes de quinoa, d’amarante ou de kaniwa dans les magasins.

J’ai décidé de voir si je pouvais faire pousser quelques supergrains à la maison, comme le quinoa, l’amarante, le kaniwa (bébé quinoa) ainsi que les germes plus traditionnels comme les lentilles et le sarrasin. À ma grande surprise, c’était plus simple et plus rapide que prévu ! Voir le tableau de germinations plus bas.

Pourquoi germer ces supergrains ?

Le quinoa, le kaniwa et les grains d’amarante contiennent environ 14-15 grammes de protéines par 100 grammes. La chose vraiment notable au sujet de ces trois supergrains n’est pas tant la quantité, mais le fait qu’ils ont tous les neuf acides aminés essentiels dans des proportions adéquates.

Aussi, les grains d’amarante sont particulièrement riches en lysine. Il s’agit de l’acide aminé qui manque habituellement dans d’autres céréales plus commerciales comme le riz, le maïs et le blé.

Pourquoi germer ?

En plus de leur bon goût et de leur grande valeur nutritive, les germes et les pousses possèdent des vertus médicinales qui en font une véritable petite pharmacie santé. La germination transforme les légumineuses et les céréales en plantes vivantes qui sont de riches sources de vitamines, de minéraux et d’antioxydants.

Le simple processus de germination apporte de nombreuses enzymes dans les graines germées, les légumineuses et les céréales, ce qui les rend plus faciles à digérer. Ils contiennent tous les éléments dont une plante a besoin pour vivre et croître.

La germination aide également à éliminer les inhibiteurs enzymatiques et les anti-nutriments tels que l’acide phytique. Les germes de graines sont plus facilement assimilables et plus concentrés en nutriments que les légumes.  Ils diminuent le stockage des graisses, la fonte musculaire et sont très bourratifs en apportant peu de calories.

En d’autres mots, la germination augmente les quantités et la biodisponibilité des protéines, des vitamines et des minéraux, les transformant en champions alimentaires. Dans l’ensemble, les germes fournissent des nutriments d’excellente qualité.

Germes crus ou germes cuits ?

Manger les germes crus est la meilleure façon d’obtenir toute leur valeur nutritionnelle, mais vous devez vous assurer qu’ils sont bien nettoyés, qu’ils ont une apparence fraîche et qu’ils ont une bonne odeur. La meilleure façon d’assurer la qualité des germes est de les faire pousser soi-même.

De façon sécuritaire, vous devriez cuire les germes à la vapeur avant de les consommer. La cuisson de vos pousses réduira certaines vitamines et minéraux, mais somme toute, ils resteront supérieurs en nutriments que les grains non-germés. Quelques minutes de cuisson suffiront.

Peut-il être nocif de manger des germes ?

Vous devez être prudents lorsque vous mangez des germes, car ils peuvent parfois être contaminés par des bactéries nocives telles que le E. coli et la Salmonelle. Surtout quand vous les achetez à l’épicerie. Le site Web du gouvernement du Canada fournit de bonnes directives de consommation pour vous protéger ainsi que votre famille contre une intoxication alimentaire.

Tableau de germination

Variété

 

Mesure sèche

 

Rendement

 

Temps d’immersion

 

Temps de germination

 

Quinoa 1 tasse 3 tasses 3-6 heures 24 heures
Kaniwa 1 tasse 3 tasses 3-6 heures 24 heures
Amarante 1 tasse 3 tasses 3-6 heures 24 heurs
Sarrasin 1 tasse 1 ¾ tasses 6 heures 2 jours
Lentilles ½ tasse 2 tasses 12 heures 3 jours

La germination en 10 étapes

1. Acheter des grains/légumineuses biologiques et les rincer soigneusement

2. Rincer/laver le pot en verre (pot masson)

3. Mesurer ½ tasse de grains

4. Placer les grains lavés dans le pot

5. Ajouter 2 tasses d’eau filtrée dans le pot

6. Placer un tissu coton fromage/tissu de mousseline sur le dessus du pot

7. Fixer le tissu avec une bande élastique ou le couvercle du pot de masson (sans le haut)

8. Laisser les grains tremper (voir le tableau ci-dessus pour le temps) – mettre dans un endroit avec un minimum de lumière directe du soleil

9. Rincer deux fois par jour jusqu’à ce que les grains germent (voir le tableau ci-dessus pour le temps)

10. Sécher et conserver dans un récipient en verre avec couvercle dans le réfrigérateur pendant une semaine

Comment utiliser vos germes

Après avoir germé le quinoa, l’amarante, le kaniwa, les lentilles et le sarrasin, je les ai utilisés dans différentes recettes. Cliquez sur les liens pour les recettes complètes.

À propos de l'auteur:

Vos commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.