Kani-quoi ? – Kaniwa : Le nouveau supergrain

2018-03-08T22:16:24+00:00Par |Manger|

La première fois que j’ai entendu quelqu’un mentionner le kaniwa, je pensais qu’il ne prononçait pas correctement quinoa.. !! C’était, il y a environ 5 ou 6 ans, quand le quinoa était encore au début de sa popularité!

Aussi appelé « bébé quinoa », le Kaniwa est cultivé dans la même région que le quinoa, il a des valeurs nutritionnelles très similaires, mais est la moitié de la taille du quinoa et n’est pas de la même espèce de plante.

Mais comment pouvons-nous utiliser ce nouveau Supergrain ? Comment se compare-t-il au quinoa ? Et, va-t-il lentement remplacer le quinoa dans les recettes ?

Qu’est-ce que le Kaniwa ?

Le kaniwa (Chenopodium pallidicaule), également connu sous le nom qañiwa, qañawa ou qañawi, est la graine de la plante du genre des chénopodes, qui doit son nom à la ressemblance des feuilles de l’espèce avec la trace d’une patte (podium) d’oie (cheno). La graine est cultivée dans les hauts plateaux de la Bolivie et du Pérou et, comme le quinoa, est une culture pseudo-céréalière de graines.

Les graines et les feuilles de la plante sont consommables et comme le quinoa, le millet et l’amarante, ils sont sans gluten. Le Kaniwa pousse mieux à des altitudes très élevées (au-dessus de 3800 mètres) et est résistant aux climats froids, aux vents forts et aux changements climatiques extrêmes. En fait, il peut pousser à des altitudes où ni le quinoa ni le millet ne peuvent pousser.

Une Comparaison du kaniwa et du quinoa

Le quinoa est à peu près de la même taille que le millet (0,1 pouces de diamètre) et se retrouve en quelques couleurs : blanc, rouge, noir et même mauve. Les graines de Kaniwa, par contre, sont noires ou brunes, et environ la moitié de la taille.

D’un point de vue nutritionnel, ces deux grains sont très semblables. Par exemple, ils ont tous les neuf acides aminés essentiels qui leur permettent de substituer les protéines animales. D’autres bienfaits bénéfiques pour la santé qui les placent au-dessus des céréales commercialisées communes (blé, orge, riz, maïs) sont leur niveau élevé de calcium, de zinc, de fer, de fibres alimentaires et d’antioxydants. Étonnamment, cependant, le kaniwa a un peu plus de protéines (3% plus élevé) et de fer (5% plus élevé) que le quinoa !

La différence la plus marquante entre les deux grains est que les graines de quinoa sont enrobées d’une couche avec un gout amer et savonneux appelée saponine qui doit être lavée.  Ce qui rend le kaniwa plus commode à consommer. Alors que le kaniwa n’a besoin que d’un rinçage rapide avant de le consommer, le quinoa en vrac doit être lavé plusieurs fois pour se débarrasser du goût amer. Juste assurez-vous d’avoir une passoire extra fine car les grains de kaniwa sont minuscules !

Cuisiner avec le Kaniwa

Le kaniwa est aussi polyvalent que le quinoa, et peut être utilisé dans des salades, des soupes, comme un plat d’accompagnement, ou broyé en farine. Les graines de kaniwa peuvent également être grillées et broyées avec un moulin à café et ajoutées à des mélanges de farine pour ajouter une saveur de noisette et une belle couleur dorée à vos muffins, biscuits et crêpes.

Voici quelques bonnes façons d’utiliser le Kaniwa dans des recettes :

Le début d’un nouveau supergrain

Le kaniwa, est un excellent ajout au garde-manger d’un cuisinier-santé, mais ne remplacera jamais son cousin, le quinoa. Bien qu’il ait quelques usages et avantages supplémentaires, il est plus rare, et plus difficile à trouver dans les épiceries que le quinoa. Vous pouvez généralement le trouver, cependant, dans les magasins d’aliments naturels ou le commander facilement en ligne.

Néanmoins, c’est aussi un autre supergrain sans gluten qui peut être ajouté à votre liste d’ingrédients, rendant vos recettes encore plus créatives et intéressantes !

 

À propos de l'auteur:

Vos commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.